AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Beautiful day [Lysander + Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Andie Jeelway


    Messages : 19
    Date d'inscription : 16/02/2010
    Age : 25
    Localisation : Sous le soleil

    Tell me who you are
    Age: 17 ans
    Relationships:
    Démon: Un fennec répondant au nom de Mina
MessageSujet: Beautiful day [Lysander + Libre]   Jeu 18 Fév - 4:28

Ce matin, en se réveillant, Andie avait accouru jusqu’à sa fenêtre et avait écrasé son nez sur celle-ci. Heureuse du beau temps qu’il faisait elle s’était habillé d’une tenue légère (short, débardeur arborant le signe peace, spartiates) et y ajouta sa petite touche personnelle : un espèce d’élastique clair disposé en bas de sa frange, mais au dessus de ses sourcils, et entourant sa tête en mémoire du défunt style hippie.
Mina, son petit fennec, s’était également montrée joyeuse, et lorsqu’Andie sortit du dortoir elle l’emmena avec elle, prit son inséparable Ipod et fit bien attention de ne pas oublier la petite gourde qui lui permettait de se transformer et qu’elle prenait toujours avec elle, également.
Alors qu’elle écoutait ses groupes préférés, elle saluait les personnes qu’elle connaissait, ce qui lui valait un grand nombre d’arrêt. A savoir qu’Andie était une jeune fille populaire depuis son arrivée dans cette école. Déjà à son ancien collège, elle était connue de tout le monde, ainsi que son meilleur ami. En effet, Andie et Lysander étaient toujours apparus comme un ‘’couple’’ (bien qu’ils ne soient pas ensemble) d'inséparable. Et ceci c’était poursuivi à Seven Chest, ils avaient même une bande de quelques jeunes de leur âge mais Lysander et Andie étaient considérés comme les deux ‘’leaders’’ de celle-ci.
Andie n’était pas de nature méchante, bien au contraire c’était une personne rayonnante et débordante de joie, et c’était pour cela qu’elle connaissait une grande partie des élèves de l’école. Elle n’avait pas TOUT fait pour en arriver jusque là, c’était allé naturellement. Elle appréciait également la compagnie des autres. Bien que Lysander lui suffisait amplement. Son fennec avec sa petite patte, lui gratta la cheville pour que la fée revienne sur Terre.
Andie fit un rapide détour par la salle à manger où elle piqua un croissant à un ami de la bande, que de ce fait, elle connaissait bien. Elle sortit dans le parc et son petit démon, Mina, courut au loin dans le parc pour pouvoir savourer un petit instant de liberté et également pour rester un peu seule. Cependant Andie lui rappela, par la pensée, que lorsqu’elle rentrerait, le fennec devrait la suivre. Elle fut rapidement éblouit par le soleil et regretta que Lysander ne soit pas avec elle car elle aurait pu lui empruntait ses lunettes de soleil qu’elle aimait tant. Tout d’abord parce que toutes les lunettes de soleil de Lysander sont belles et lui vont bien et ensuite pour le taquiner. Et les seules lunettes qu'Andie avait étaient de formes ronde et énorme, marron et blanche. Style de lunettes qui n'allait pas forcément avec la tenue.
Elle errait dans le parc sans réel but, ne sachant pas où aller, se refusant à rester avec les personnes qu’elle connaissait –et pourtant, elle n’en manquait pas. Elle chantait les diverses musiques que faisait défiler son Ipod. Le bien-être et le côté ‘’j’m’en foutiste’’ d’Andie faisait rire des élèves qui ne passaient pas bien loin d’elle. De plus, elle ne cessait de chanter d’une belle voix.
Puis au bout d’un certain moment, Andie qui ne savait plus quoi faire décida d’aller chercher sa guitare dans sa chambre et de jouer un morceau. Mais traverser le parc, le hall et monter trois étages pour jouer un morceau à la guitare, et en plus redescendre l’instrument dans le parc…

*La fleeeeeeemme*

Alors qu’elle était en train de traverser le parc, elle s’arrêta brusquement et, se laissa tomber en arrière. Parfois les petits comportements bizarres, dans ce genre-là, qu'elle avait soit faisait rire les autres, soit les faisait un peu flipper. C'était sa nature, elle assumait, chacun l'interprètait comme il le désirait.
Elle était maintenant paisiblement allongée dans l’herbe en plein milieu du parc laissant la chaleur du soleil caresser sa peau. D’ailleurs elle fut ravie de remarquer que celui-ci n’était pas près de les quitter ; son don ne la trompait pas.
Elle finit par fermer les yeux, augmenter légèrement la musique et se mit à chanter, sans trop de difficultés, The Kill de 30 Seconds to mars, qu’elle était en train d’écouter, et elle se retrouvait d'ailleurs à moitié "posséder" par la musique, qu'elle adorait énormément comme à peu près toutes les musiques de ce groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lysander Sufferway


    Messages : 12
    Date d'inscription : 16/02/2010
    Age : 26

    Tell me who you are
    Age: 17
    Relationships:
    Démon: Nealthy, petit écureuil roux
MessageSujet: Re: Beautiful day [Lysander + Libre]   Ven 19 Fév - 3:53

Lysander sortit la tête de l’eau et inspira un grand coup. Il chercha ensuite des yeux celui qui l’avait poussé à l’eau, et le trouva quelques mètres plus loin, littéralement plié en deux à cause de son fou rire, sur la terre ferme. Le jeune homme eut un sourire machiavélique et replongea discrètement dans l’eau, s’avançant près de sa victime le plus près du bord possible. Il leva les yeux, distingua la silhouette déformée de Sean, puis bondit hors de l’eau. Ce dernier, surpris par la vitesse de Lysander, tomba à la renverse, et fut bientôt tirés par les pieds en direction de la source. L’arroseur arrosé, comme on disait.

Peu après avoir cessé la bataille d’eau que les deux amis avaient commencée, ils revinrent sur la terre ferme, et Lysander retira sa chemise trempée. Sean l’imita, tout en lui parlant d’une jeune fille qu’il avait croisée la veille. En remontant son pantalon au niveau des genoux, le lycanthrope lui fit comprendre sur un air blasé que ce n’est pas parce qu’une fille croise malencontreusement le regard d’un garçon qu’elle va tomber amoureuse de lui.

« On est dans la réalité, mec, ces choses là, ça ne se passe que dans les films.
-Tu vas où ?
lui demanda Sean en le voyant partir.
-Je vais chercher Andie, elle a une paire de lunettes à me rendre ! »

En effet, la jeune demoiselle en question avait la fâcheuse habitude de vouloir à tout prix retirer toute paire de lunettes qui était en sa possession. En général, il la laissait faire et les reprenait un peu plus tard, mais la veille, elle lui avait fait un tel cinéma qu’il n’avait pas eu le cœur à les lui reprendre. Mais étant donné le grand beau de jour là, Lysander ne pouvait se résoudre à se promener les yeux à l’air.

Il se mit donc en route, chemise mouillée sur l’épaule, et traversa le parc à la recherche de sa meilleure amie. Telle qu’il la connaissait, elle ne pouvait être à l’intérieur. Et il se félicita intérieurement lorsqu’il la vit, debout, un peu plus loin, certainement en train de chanter. Il interrompit cependant sa marche lorsqu’il vit Andie s’effondrer sur le sol, avant de secouer la tête, d’un air amusé. Les actions de son amie l’étonneraient toujours. Il avança donc de nouveau, saluant d’un geste de la main un ami qui passait par là, et atteint le niveau de la fée en deux minutes. Elle avait fermé les yeux, elle ne pouvait donc pas le voir…

*Comment s’arrange-t-elle pour ne jamais me voir arriver ?* se demanda-t-il en s’asseyant à ses côtés.

Il lança alors sa chemise bleue toujours trempée sur le visage d’Andie, avant de poser sa tête sur le ventre de cette dernière. Il profita de ce moment de calme avant la tempête pour appeler Nealthy, par la pensée. Il ne tenait pas en place, cet écureuil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Beautiful day [Lysander + Libre]   Ven 19 Fév - 20:05

C'était le début du week-end, mais surtout le retour des beaux jours. Ce qui enchantait Laëma, car cela voulait dire au revoir les pulls à col roulé, les écharpes et les bonnets, ainsi que les grosses vestes, ou manteau, dans lesquels on ne peut faire aucun mouvement. Cela allait laisser place aux robes, jupes, short, débardeur, et tout autre vêtement typiques de la saison chaude. D'ailleurs aujourd'hui la jeune fille aurait bien mis une robe, mais elle avait pour finir opter pour un short en jeans plutôt élimé, ainsi qu'un débardeur bleu turquoise. Celui qu'elle aimait tant, et qu'elle ressortait lorsque les premiers rayons de soleil de l'année pointaient leur "nez". Et elle avait aux pieds, une paire de basket assez simple mais super pratique lorsqu'elle décidait de monter Lazuria, sa dragonne. Parce qu'en effet, elle ne tenterait pas l'exprerience avec des talons. Cela aurait été beaucoup trop risquée. Quant à ses cheveux, ils étaient retenus par une pince, qu'elle avait toujours sur elle, et qui pouvait s'avérer très utile parfois. Et pour finir, elle avait ses lunettes Channel noire. Ce n'était pas celle qu'elle préférait, mais ce matin, elle n'avait pas réussi à mettre la main sur sa paire de Dolce&Gabbana. En même temps, lorsqu'elle s'était levée ce matin là, vers 5h 20, il fessait encore nuit. Et elle n'avait pas voulu allumer la lumière, pour ne pas réveiller ses camarades de chambres.

Vous devez vous dire, que Laëma a été très matinale aujourd'hui. Mais c'est parce qu'elle avait une idée derrière la tête. La dragonnière avait décidé de monter Lazuria, avant que le jour se léve. Elle trouvait cela beaucoup plus agréable. Et surtout toutes deux passaient plus inaperçus ainsi. Bon d'accord, elle n'avait pas le droit de se balader dans les couloirs de l'école la nuit. Et le fait qu'elle soit ici depuis neuf ans, depuis plus longtemps que la plupart des autres élèves, ne l'autorisait à faire ce qu'elle voulait. Mais parfois Laëma prennait certaine liberté. Le tout était de ne pas se faire coincer. Et plus l'instant la jeune fille s'en sortait pas trop mal, sans se vanter, biensûr. Une fois, elle avait échappé à la catastrophe. Elle était sur le point de se faire chopée par Julian. Mais heureusement, sa connaissance de l'établissement l'avait sauvé. Et une chance pour elle, parce que sinon, elle aurait vraiment passé un sale quart d'heure avec le beau brun qui était son professeur.

Mais ce matin là, elle n'avait eu aucun mal à sortir dans le parc, pour rejoindre l'élevage de dragon, là où se trouvait Lazuria. Et la dragonne ne fût nullement surprise de voir Laëma. D'une parce qu'elle l'avait senti s'approcher et de deux parce qu'elle avait l'habitude de ces ballades très matinales. La dragonnièreiamait énormément voler avec sa dragonne. C'était une sentation ne l'on ne pouvait pas décrire, il fallait le vivre pour savoir l'effet que cela procurait. Mais le meiux, était encore, la complicité qu'elle partageait avec Lazuria. C'était un lien tellement puissant qu'il était presque indestructible. Cela fessait un peu plus de neuf ans que l'oeuf de Lazuria avait éclot pour Laëma. Et ce lien entre la dragonne et sa dragonnière n'avait fait qu'augmenter au fil des années qui s'écoulaient. Pour la jeune fille, Lazuria était l'être le plus important à ses yeux. Bien sûr ses amis avaient eux aussi une importance capitale dans la vie de Laëma. Mais sans sa dragonne, justement elle n'avait plus de vie, Parce que si Lazuria venait à disparaitre, la dragonnière aurait perdu sa plus grande raison de vivre.

Après une virée sur la dos de Lazuria qui dura assez longtemps, il faut l'avouer, Laëma commençait à avoir légérement faim, du fait qu'elle n'avait pas encore manger. *Luzuria, tu vas te poser dans le parc. Parce que je n'ai pas envie de subir une nouvelle fois les foudres de Julian. Une fois cela me suffit.* Cette dernière obeït aussitôt. Elle changer de direction, oubliant celle initialement choisie: l'enclos. Il serait facile de ce poser puisque malgrés le soleil radieux, il n'y avait pas trop de monde. Enfin c'est ce que pensait Laëma, parce qu'elle ne vit pas les deux personnes couchaient sur la pelouse. Elle ne les remarqua vraimen qu'au dernier moment.

-LAZURIA REDRESSEEEE!

Mais elle n'eu pas le temps de le faire, heureusement pour tout le monde, cela passa ... d'une extrême justesse. Si les deux avaient été debout ou même assis, ça aurait été la catastrophe. L'atterisage fût laborieux, et pas sans quelques égratinures pour Lazuria. Une fois sur le plancher des vaches, la jeune fille se précipita vers les deux jeunes gens, pour vois s'y ni avait pas trop de mal. Normalement non , mais on ne sait jamais. *Lazuria? Toi ça va?* Après un instant, celle-ci répondit. *Je pense que oui.*

-Je suis vraiment désolé! Vous allez bien? Rien de cassé?

Laëma était sincérement désolé, et cela se voyait sur son visage. D'habitude elle fessait toujours attention, mais là, elle ne savait pas ce qui c'était passé. Un moment inattention? C'est alors qu'elle reconnut, les deux personnes. La dragonnière ne les connaissait pas personnellement, mais ils étaient assez populaire à Seven Chest, tout comme elle. Il s'agissait d'Andie Jeelway, fée de 17 ans, et de Lysander Sufferway, loup-garou et même âge que son acolyte.

- Toi tu es Andie, et toi Lysander, c'est bien cela?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Andie Jeelway


    Messages : 19
    Date d'inscription : 16/02/2010
    Age : 25
    Localisation : Sous le soleil

    Tell me who you are
    Age: 17 ans
    Relationships:
    Démon: Un fennec répondant au nom de Mina
MessageSujet: Re: Beautiful day [Lysander + Libre]   Sam 20 Fév - 2:14

Andie était bien là, paisible et au calme. Mais Mina l’interpella, lui demandant où elle était pour la retrouver.

*Non, on rentre pas maintenant, Mina. Et puis même, il fait beau et chaud, reste dehors et amuse toi, ou au pire tu rentre au dortoir mais toute seule ! Moi j’suis bien ici.*

Son démon comprit vite le message et la laissa rapidement tranquille. Andie était têtue et cela personne ne pouvait l’en empêcher.
Alors qu’elle entamait une musique très très rock, elle n’entendit pas Lysander arrivait. Mais elle sentit bien la chemise trempée qu’il lui lança sur le visage avant de s’allonger à ses côtés et que la jeune fille sente une légère pression sur son ventre qui se trouvait être la tête du jeune homme. Bien évidement, elle poussa un cri de surprise, pas trop strident, puisqu’elle ne s’était pas attendue à cela –ce qui était tout à fait normal- tout en retirant la chemise dégoulinante d’eau de son visage d’un geste vif en écartant les bras en croix. Elle tourna la tête pour regarder l’habit et se dit :*Tiens, cette chemise bleu à carreau n’est pas mal du tout.*
La jeune fille adorait le style vestimentaire du loup-garou qui était très à la mode, et si elle s’écouterait, elle lui aurait souvent piqué ses hauts ou ses baskets. Mais elle préférait en rester au lunettes. C’était un de ses péchés mignons et malheureusement plus fort qu’elle. Mais songeant à son Ipod et ses écouteurs qui devaient être mouillés, elle les ôta d’un geste rapide et les jeta, ainsi que son Mp4, un mètre plus loin. C’était une réaction habituel chez la jeune fille, jeter ses affaires un peu n’importe où –pas du haut d’un immeuble non plus, elle n’est pas folle à ce point-là- si elles étaient en ‘’danger’’. Et là le danger, c’était l’eau.
Elle ne se releva pas car elle savait bien que c’était son meilleur ami qui avait eu le culot de faire cela en particulier de s’être allonger juste après l’avoir aspergé, elle le connaissait trop bien. Alors elle posa sa main gauche sur le front du jeune garçon et poussa un soupir.

-Lysander…

Elle releva légèrement la tête pour jeter un coup d’œil au jeune homme, puis la reposa brutalement dans l’herbe.

-Combien de fois devrais-je te le répéter ? Mmmh ? Tu sais ce que je vais te dire parce que je te l’ai dit des millions de fois. Depuis maintenant plus de 9 ans, mais ne t’étonne pas si un jour je te fais une très grande farce. Sache que je concocte déjà une petite idée machiavélique. Et puis j’ai le plaisir de t’apprendre que je ne suis pas un étendage !

Elle s’arrêta, rigola puis lui dit :

-Ce qui ne m’empêche pas de t’aimer, ni de rester toute la journée avec toi. Mais, moi pas être étendage à toi. Retiens juste ça.

Et en lui parlant ainsi, elle avait fait glisser sa main dans ses cheveux mouillés et en émettant de continuel éclats de rire. Elle était heureuse, elle le montrait et encore plus lorsque Lysander est à ses côtés. Elle s'était refusée à lui passer un savon, cela aurait été inutile. Et puis même, elle se sentait trop joyeuse pour l’engueuler pour un truc qui n’était pas si terrible que ça. Juste une blague. Entre pote. Puis se souvenant qu’elle tenait la chemise de Lysander dans sa main droite et que c’est cheveux étaient bizarrement bien trop humide, et qu’il n’avait, par conséquent, pas de haut, elle releva la tête et le dévisagea de la tête au pied. La première fois, elle n’avait même pas réagi. Torse nu, jean retroussé et lui-même mouillé. Il n’avait visiblement pas pris la peine de se sécher. *Aaah, c’est vraiment un mec lui.*. Puis elle enchaina en lui disant :

-Et ben ! Mon Lysander tout mouillé et torse nu, si c’est pas trop sexy ça ! Tu nous joues ton jeune rebelle ? Ca va hein ! On n’est pas en vacance aux bords de la plage même s’il fait chaut. Encore ça je te l’accorde. Frimeur !

Bien évidement, elle ne pensait pas cette dernière qualification, c’était juste histoire de le taquiner. Elle émit un petit rire –son rire à elle qui la caractérisait et qui était parfaitement reconnaissable au milieu de centaines d’autres rire- en s’appuyant sur son coude et en faisant mine de guetter le potentiel danger qui pourrait arriver aux alentours et reprit la parole :

-Fais gaffe, j’vois déjà des filles qui accourent en hurlant, si j’étais toi je ferais attention de pas finir étouffé par la population hystérique.

Elle le laissa tout de même en placer une, puis lui demanda, d’un ton vif :

-Si tu viens là pour obtenir des cerises, tu les auras paaas. Puisque tu viens de me mettre une chemise bien trempée sur le visage et de poser ta tête avec tes cheveux mouillés sur mon ventre. Bien que cela ne me dérange pas puisque ça me rafraichis.

Puis elle se rendit compte que Lysander ne portait pas de lunettes. Fait suspect, surtout avec le soleil qu’il faisait. Andie l’écoutait attentivement tout en fermant les yeux, toujours allongé tentant de bronzer un minimum. Malheureusement pour elle, cela ne lui arrivait presque jamais. Il y avait eu, bien évidemment quelques petites exceptions.
Elle discuta un peu avec son meilleur ami, se taquinaient mutuellement, parlaient comme deux personnes qui se connaissaient depuis toujours. Mais tout d’un coup, lui parvint un bruit étrange, bruit d’ailleurs suivie d’un battement d’aile, et de quelqu’un qui criait. Andie ne comprit pas ce qui fut dit, et ne sut pas si c’était un homme ou une femme. Elle ouvrit les yeux et aperçut une grande forme noire passer au dessus d’elle pour finir pas très loin des deux inséparables. Elle se redressa en s’appuyant sur ses deux coudes pour voir un dragon qui s’était probablement écrasé dans le parc.

-Ly’, j’crois qu’on a failli mourir y a quelques secondes.

Puis elle vit une grande chevelure blonde arriver vers eux d’un pas rapide et Andie ne mit pas longtemps à la reconnaître. Laëma, dragonnière, populaire, 19 ans : elle avait déjà eu l’occasion de lui parler au détour d’un couloir ou dans la salle à manger. Que s’était-il passé ? Pourtant elle devait être bien expérimenté mais peut-être qu’elle avait eut un moment d’absence ou bien qu’elle écoutait de la musique et qu’elle s’était mise à chanter ou à danser sur son dragon. Andie se ravisa, on ne peut pas danser sur un dragon qui est en train de voler dans les airs ! Et ce n’était pas parce qu’elle aimait la musique que tout le monde était comme elle. Ou peut-être encore, elle avait quelques difficultés pour faire atterrir correctement son dragon, bien qu’Andie en douta fortement.
C’est vrai que parfois la jeune fille a une imagination un peu trop débordante. Cependant Andie ne manqua pas de voir les lunettes que portait la jeune fille et se rendit compte, même si elle n’était pas encore très proche d’eux deux, qu’il s’agissait d’une paire de Chanel. Si s’avait été Lysander qui les aurait porté, Andie les lui aurait piqué et serait probablement partie en courant –difficile de se séparer d’une paire de Chanel après tout- et en criant à son meilleur ami qu’elle les lui rendrait ‘’plus tard’’. Encore plus tard et toujours plus tard. D’ailleurs en empruntant sans arrêt les lunettes de Lysander, elle devait en avoir un bon petit stock mais son coin du dortoir était si mal rangé qu’elle n’en aurait probablement retrouvé qu’un peu plus de la moitié. Elle savait cependant qu’elles n’étaient pas cassées. Impossible de casser des lunettes de soleils, sauf si on s’assied dessus. Mais qu’est-ce que des lunettes feraient sur une chaise ou un banc ou encore sur un lit ?
Elle revint vite à la réalité lorsque Laëma s’adressa à la fée ainsi qu’à Lysander. D'ailleurs la dragonnière avait une expression dramatique du à ce qu'il venait de se passer.
Andie, même si elle était flemmarde dans l’âme, prit la peine de se lever et elle bouscula un peu Ly’ pour que celui-ci se pousse et qu’elle puisse se dresser sur ses pieds. Au passage, elle avait pris la chemise et la garda dans sa main. Lysander avait traversé le parc torse nu, ça ne devrait pas trop le déranger de parler à quelqu’un ainsi. Elle se sentait toute petite à côté de Lysander qui était beaucoup plus grand qu’elle et Laëma qui n’était pas petite non plus. D’un côté, elle maudissait le fait qu’elle soit une fée, ce qui lui valait sa grandeur de Minimoys.

-Moi je vais bien, dit-elle en jetant un coup d’œil à Lysander. D’ailleurs celui-ci détaillait la belle blonde.

*Et Lysander aussi apparemment. Ah, ben v’oui. Elle est blonde. Lysander aime les blondes ! J’avais oublié. Enfin quoi que... Il aime les filles tout simplement. Enfin normal c'est un mec. ‘tention Laëma.*

-C’est plutôt toi qui a fait un atterrissage un peu fracassant… Ca ira ?

Elle marqua une pause, laissa Lysander parler et dit :

-Oui, Andie. C’est bien ça, accompagnée d’un grand sourire.
Tout le monde dans le parc avait regardé la scène avec de grands yeux, plutôt étonné. C'est vrai qu'en même temps, ce n'était pas tous les jours qu'on voyait un dragon se posait dans le parc de l'école et manquant tout juste de heurter deux élèves.


[Désolée, j'ai pondu un vrai roman, l'inspi m'est venue. Andie je t'ai fait un peu jouer, j'espère que ça ne te dérangera pas.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lysander Sufferway


    Messages : 12
    Date d'inscription : 16/02/2010
    Age : 26

    Tell me who you are
    Age: 17
    Relationships:
    Démon: Nealthy, petit écureuil roux
MessageSujet: Re: Beautiful day [Lysander + Libre]   Mer 3 Mar - 20:50

Tandis qu’Andie passait une main dans les cheveux encore mouillés de Lysander tout en lui débitant un immense flot de paroles, le jeune homme aperçut son petit écureuil qui descendait d’un arbre à toute vitesse. Il était assez éloigné, mais le lycanthrope aurait pu retrouver son démon même parmi tous les écureuils du monde. Mais lorsqu’il vit l’animal se diriger vers un groupe d’élèves, il le rappela à l’ordre :

*Nealthy ! Laisse-les tranquille !*

Mais d’après la réponse de l’écureuil, ce dernier cherchait à se faire chouchouter. Comme d’habitude. Parce que ce n’était pas vraiment le genre de Lysander de passer son temps à câliner la petite chose poilue à laquelle il était lié, et ça, Nealthy le savait. Tout comme il savait que le jeune homme n’aimait pas le voir rester avec des inconnus (même si un écureuil communiquant par la pensée ne risquait pas vraiment grand-chose…).

*Viens par là ! Andie est avec moi…*

Il savait que cette fois, cela marcherait. Car Nealthy adorait la fée, surtout parce qu’elle était un peu plus douce que Lysander… Ce dernier sourit donc lorsqu’il vit le petit animal courir en sa direction. Et les paroles d’Andie lui parvinrent un peu plus distinctement, même s’il n’avait pas fait attention au sens. Il se retourna à moitié et fit d’une voix calme :

« Mmh, moi aussi je t’aime. »

Et là, c’était l’instant où elle comprenait qu’il ne l’avait pas écouté. Et où, théoriquement, elle lui donnait une petite tape ou encore, dans ces conditions, relançait la chemise sur le visage de son propriétaire… Mais elle ne fit rien, trop occupée à… mater le sublime corps de son meilleur ami.

« Tu vas me faire rougir… Et puis, si je me fais attaquer, je pense être assez fort pour me défendre. Je ne suis pas un maitre de la nuit pour rien… D’ailleurs, si tu n’arrêtes pas de me prendre mes affaires, je pourrais devenir un loup très agressif. Et tu n’as encore jamais vu de quoi je suis capable… »

Il ajouta à sa réplique un petit sourire, histoire qu’elle ne prenne pas totalement sa « menace » au sérieux. En fait, il s’attendait surtout à ce qu’elle éclate de rire… Mais dès qu’elle lui parla de cerises, Lysander se redressa brusquement pour finalement retomber aux côté de la jeune fille. Elle n’avait de toute évidence pas envie de lui offrir des fruits aujourd’hui.

Mais au moment où il allait répliquer, deux choses se produisirent en même temps. D’abord, Nealthy bondit sur Lysander mais ne tarda pas à venir se glisser dans les bras de ce dernier, car la deuxième chose arrivait. La deuxième énorme chose. C’était un dragon, en fait. L’immense créature les frôla, et les deux amis l’observèrent s’écraser un peu plus loin. Affolé, il tenta de se relever, mais Andie le devança, et le bouscula.

« Hey ! »

Il l’imita tout de même et chercha sa chemise des yeux, mais constata que son amie lui avait – une fois de plus – pris ce qui lui appartenait. Il vit ensuite la jeune fille qui venait de les rejoindre, la dragonnière qui venait de les manquer d’un cheveu. Encore surpris par la chute et l’atterrissage spectaculaires, il détailla rapidement Laëma (car il connaissait son nom) pour constater l’ampleur des dégâts, et remarqua quelques égratignures.

« Ne t’en fais pas pour nous, on n’a pas été touchés… En effet, c’est plutôt pour toi que tu devrais t’inquiéter… Et ton dragon, il n’est pas blessé ? »

Puis il croisa le regard d’Andie, et comprit immédiatement à quoi elle pensait. Il leva les yeux au ciel. Elle était une fois de plus persuadée que Lysander était certainement en train d’élaborer un plan de drague machiavélique… Il n’était pas vraiment ce genre de mec. Il l’était un peu, comme tous les adolescents normalement constitué, mais pas autant que certains. Puis il reporta son attention vers Laëma.

« Et toi c’est Laëma, je me trompe ? »

Puis il remarqua qu’il était toujours torse-nu. Alors il récupéra sèchement sa chemise des mains de la fée, l’enfila malgré l’humidité, et poussa Andie par l’épaule – un peu plus fort qu’il ne l’aurait voulu. Il avait souvent du mal à contrôler sa force… Après s’être un peu boutonné, il reprit :

« Et heu… ça t’arrive souvent de t’écraser, comme ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Beautiful day [Lysander + Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Beautiful day [Lysander + Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Chests School :: 
HORS JEU
 :: Good Bye =[
-